Слушать песню на Яндекс Музыке Alain Souchon — La chanson de Marianne

Текст пенси Alain Souchon — La chanson de Marianne

Marianne avait un cheval blanc
Marianne avait un cheval blanc
Rouge par derrière noir par devant
Rouge par derrière noir par devant
Il avait une crinière
Comme une crémaillère
Il avait une étoile au front
Du crin sur les boulons

Il avait des sabots grenat
Il avait des sabots grenat
De la même couleur que vos bas
De la même couleur que vos bas
Où allez-vous Marianne
Avec votre alezane
Où allez-vous Marianne Duclos
En sortant de l’enclos

Je vais au champ d’courses de Quimper
Je vais au champ d’courses de Quimper
Voir s’il a beaucoup plu hier
Voir s’il a beaucoup plu hier
S’il n’y a pas de crotte
Je ferai un peu de trotte
Mais si y’a pas moyen d’marcher
J’irai jusqu’au marché

Marianne la route de l’hippodrome
Marianne la route de l’hippodrome
N’est pas celle du marché couvert
N’est pas celle du marché couvert
Mais tous les chemins mènent à Rome
Monsieur de Ricandrome
Prenez mon cheval par la main
Jusqu’au bout du chemin

Mais le cheval prit le galop
Mais le cheval prit le galop
Et Marianne faisait des signaux
Et Marianne faisait des signaux
Arrêtez ma monture
Messieurs de la voiture
Arrêtez ma monture
J’ai peur de tomber tout à l’heure

Elle n’avait pas fini ces mots
Elle n’avait pas fini ces mots
Qu’elle était devant les sabots
Qu’elle était devant les sabots
Elle est tombée la brune
Juste devant la tribune
Devant la tribune du Préfet
Qu’est justement dressée

Marianne avait un amoureux
Marianne avait un amoureux
Qui pleura les pleurs de ses yeux
Qui pleura les pleurs de ses yeux
Que personne ne sorte
Marianne Duclos est morte
Moi je vais me faire engager
Dans les chasseurs à pied

Moi je vais me faire engager
Dans les chasseurs à pied

Смотреть видео на Youtube

Previous post Alain Souchon — Jamais Content
Next post Alain Souchon — La fille du brouillard

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *